ألعاب

Centaure : “L’amour transcende tous mes films, mes personnages le cherchent sans cesse”

Révélé par "Le Singe" et "Le Voleur de lumière", le réalisateur Aktan Arym Kubat dresse un portrait d'un Kirghizistan en pleine mutation dans "Centaure". Rencontre.

>> Lire l'article | sur AlloCiné – mercredi 31 janvier 2018

Original Article

مقالات ذات صلة

إغلاق

أنت تستخدم إضافة Adblock

برجاء دعمنا عن طريق تعطيل إضافة Adblock